SERRE-CHEVALIER : Plus de 1300 traileurs pour le "Serre Che Trail Salomon" ce week-end !

lun 14 sep 2020

Ce weekend, les amoureux de course à pied et de nature se sont retrouvés à Serre Chevalier Vallée Briançon pour l’incontournable Serre Che Trail Salomon et ses parcours spectaculaires en pleine nature.

Aux pieds des glaciers des Ecrins et de la Meije, les coureurs ont évolué dans les espaces préservés et sauvages du massif des Cerces, dans un cadre de haute montagne unique, au milieu des bouquetins et chamois.

Masqués sur les premiers mètres de course, et devant ensuite respecter une distance de 2m entre eux, les 1300 inscrits ont pu profiter de l’air pur et des paysages extraordinaires sur chacun des trois parcours proposés.

Ce sont plus de 1300 traileurs qui se sont donné rendez-vous ce weekend pour la 7ème édition du Serre Che Trail Salomon. Des conditions optimales sous un soleil radieux ont rythmé les différents formats de course malgré des mesures sanitaires strictes imposées par la situation actuelle.

Le Tour des Chapelles 12 km a vu plus de 300 coureurs prendre le départ alors que près de 130 enfants s’aventuraient sur les sentiers des Serre Che Kids, profitant du beau temps et de la structure d’escalade spécialement installée pour l’événement.

La totalité des 500 dossards dédiés au Petit Tour des Cerces 26km ont vu preneur. Près de 400 coureurs se sont alignés sur la course reine, le Grand Tour des Cerces et ses 56km très techniques à près de 3000m d’altitude.

 

Résultats :

Sur le Tour des Chapelles (12km et 600m de D+), que ce soit au niveau de la course féminine ou masculine, la densité des performances de haut niveau est impressionnante, et les records des éditions précédentes sont tombés.
Iris Pessey la coureuse du Team Scott France l’emporte en 59min16s, juste devant la jeune Jade Rodriguez (encore espoir) en 59min48s et Fiona Porte, de retour aux affaires sur les trails, qui complète ce podium d’une densité rare en 1h00min07s.
Chez les garçons, la bataille entre les jeunes loups du trail a bien eu lieu puisqu’on trouve 3 espoirs et 1 junior aux 4 premières places et tous sous le précédent record de la course. Impressionnant ! A ce petit jeu, c’est Sylvain Cachard qui l’emporte, mais que la bataille fut serrée avec Baptiste Fourmont, son coéquipier du Team Buff les Saisies, puisque seulement 25 secondes les séparent à l’arrivée (47min13s pour le vainqueur). Le jeune Vincent Troullier, encore junior, fini 3ème en 48min48s.

Sur le Petit Tour des Cerces (26km et 1800m de D+), où ceux qui participaient au challenge enchainaient après le 12km de la veille, on peut dire que les favoris ont assumé leur statut.
Lucille Germain, du Team Matryx, l’a emporté, en 2h59min51s avec une impressionnante 12ème place au scratch. Après un départ plutôt sage (puisque c’est Iris Pessey qui était passée en tête au sommet du Chardonnet, le 1er sommet du parcours), elle a accéléré, et peut-être aussi un peu profité de la fatigue de ses poursuivantes, puisque Iris Pessey (qui finira 2ème en 3h14min24s) et Fiona Porte (3ème en 3h17min34s) participaient au challenge et avaient sûrement laissé un peu d’énergie et d’influx la veille sur le 12km.
Dans la course homme, Anthony Felber du Team Matryx lui aussi, a fait la course en tête du début à la fin, s’imposant en 2h31min15s, avec une avance confortable sur Paul Burette, qui finira 2ème en 2h42min21s. Pour la 3ème place la bataille tout s’est joué dans la descente entre un petit groupe qui était passé ensemble au Col de Roche Noire (2ème grosse difficulté du jour), et à ce petit jeu c’est Jarno Legros de Team Provence Endurance, qui sortira son épingle du jeu et complétera donc le podium.

Sur le Grand Tour des Cerces (56km et 4000m de D+), la chaleur arrivée durant la journée a beaucoup marqué les organismes, mais certains ont malgré tout fait forte impression.
Julia Rezzi, qui avait fini 3ème l’année dernière, aura fait preuve de sagesse en début de course après un gros départ de Claire Bernard qui pointait en tête lors des premiers pointage intermédiaires (elle finira finalement 4ème). Puis une fois qu’elle a pris la tête, elle n’a eu de cesse de creuser les écarts avec ses poursuivantes, et elle l’emporte en 8h34min54s (24ème au scratch). Derrière c’est Sophie Gagnon qui après un long mano à mano avec Lucie Bidault et Claire Bernard sera la plus costaud sur la fin de course, et elle boucle ce difficile parcours en 8h56min19s. Pour la 3ème place Lucie Bidault finit 9h08min30s (à peine 3min21s devant Claire Bernard).
Sur la course homme, qui avait un superbe plateau (avec l’inscription de dernière minute de Ludovic Pommeret), nous avons eu droit à une superbe partie de manivelles entre Julien Michelon (Team Salomon) et Julien Navarro. Ils sont restés ensemble jusqu’au 40ème kilomètre, avant que le jeune coureur du Team Salomon n’accélère au profit d’une descente, et file vers la victoire dans l’énorme chrono de 6h20min15s. Julien Navarro finira assez proche en 6h29min28s. Pour la 3ème place, Gautier Airiau, le vainqueur de l’année dernière, après une belle bataille avec Alban Berson et Ludovic Pommeret, sera le plus costaud sur la fin de course, et complète le podium en 6h50min51s.