SAINT-CREPIN : Soutien du Conseil Départemental à la filière aéronautique.

sam 25 juil 2020

Dans le même esprit que celle organisée autour du Président du Département, Jean-Marie Bernard, le 9 juillet à l’aérodrome de Gap-Tallard, une réunion de travail était organisée ce mercredi à l’aérodrome de Saint-Crépin autour de Marcel Cannat, vice-Président du Département en charge des routes et infrastructures (dont les aérodromes), et de Valérie Garcin-Eyméoud, Conseillère départementale du canton.

Même objectif pour l’équipe du Département qui s’est déplacée sur la plateforme : venir en aide aux acteurs de la filière air du territoire, qui ont beaucoup souffert de la période de confinement et de l’arrêt complet des activités.

Une des possibilités pour le Département afin d’agir au plus vite est de renoncer aux redevances qui lui sont dues par les associations et entreprises au titre de leur occupation du domaine départemental. Cette annulation complète des charges est entérinée pour la période allant du 23 mars au 10 juillet (état d’urgence sanitaire).

Mais ‘‘le mode de gestion de l’aérodrome de Saint-Crépin est un peu différent de celui de Gap-Tallard’’, souligne Marcel Cannat. ‘‘Dans ce dernier cas, le Département perçoit lui-même les redevances alors qu’à Saint-Crépin, c’est une association qui les collecte, au titre d’une convention que nous avons avec elle pour la gestion de l’aérodrome. Le Département peut donc décider de renoncer aux redevances, mais c’est l’association qui en fera les frais.’’

‘‘Il est important que l’ensemble des acteurs de la filière soient considérés de la même façon et que le Département leur apporte son aide équitablement’’, note Jean-Marie Bernard, Président du Département. ‘‘C’est la raison pour laquelle nous avons décidé d’annuler les redevances dues par les entreprises et associations de Saint-Crépin et de compenser la perte subie par l’association de gestion de l’aérodrome."

Un dispositif identique à ceux de Gap-Tallard et Saint-Crépin s’appliquera aux occupants de l’aérodrome du Chevalet à Aspres-sur-Buëch.