PAYS DES ECRINS : Entretenir et sécuriser les sites de pleine nature avant l'arrivée des vacanciers

jeu 29 juin 2017

Sur le Pays des Ecrins, la communauté de communes est chargée dans ses statuts de l’entretien de certains sites accueillants les vacanciers, qu’ils soient promeneurs, randonneurs, traileurs ou bien vététistes.

La pleine nature subissant les aléas climatiques, et parfois même la dégradation volontaire de personnes mal intentionnées, il s’agit pour les services de la Communauté de communes d’organiser un diagnostic de terrain avant chaque saison d’été, puis les travaux d’entretien ou de réparation nécessaires à la sécurité des usagers sur ces sites.

 

570 km de sentiers à vérifier :

C’est le cas pour les sentiers de trail et de VTT, pour lesquels la Communauté de communes, en plus de ses moyens internes, fait appel aux experts de ces deux activités sur le territoire : le club Ecrins Trail Running de Vallouise-Pelvoux et le club VTT en Ecrins de Puy Saint Vincent.

Les deux clubs sont chargés de vérifier la signalétique (panneaux et balises) sur chacun des parcours, soit environ 570 km de sentiers au total, de la changer ou de la compléter. Chargés des outils nécessaires, ils sont également amenés à « jardiner » améliorant la trace et permettant une meilleure lisibilité des sentiers.

Chacun choisi son mode d’intervention : à pied ou à vélo, mais toujours équipé d’une visseuse, d’un sécateur, d’une scie pliante, de colle, de plaquettes de balisage, de vis…

 

Parfois, l’outillage est beaucoup plus lourd :

Les accès à deux sites remarquables (refuge du glacier Blanc et du Sélé) demandent eux aussi une vérification annuelle, mais là, on parle de câbles et de serre câbles, de broches, ou passerelles qu’il faut contrôler, remettre en place, ou changer.

Les équipements très spécifiques installés sur des tronçons de ces sentiers de randonnée participent à la sécurité des usagers ; à ce titre ils doivent faire l’objet d’un entretien minutieux par des professionnels de travaux en montagne, et plus précisément sur roche. Cette année, c’est le sentier d’accès au Sélé qui fait l’objet de travaux particuliers par l’entreprise Roc Aventure, à qui la Communauté de communes a confié l’entretien. Les installations ont subi des dégradations auxquelles il faut remédier impérativement avant l’affluence touristique.

 

Dans le cadre de sa compétence développement touristique, la Communauté de communes met à disposition du territoire, habitants, vacanciers et socioprofessionnels, des sites précis dont elle assure l’entretien. Ces sites, représentant pour certains un outil de travail, et assurant plaisir et sécurité aux usagers, font partie intégrante de ce « terrain de jeu » qu’est notre territoire, et participent à l’attractivité touristique.