HAUTES-ALPES : Le Tour de France fait sa rentrée dans le département.

mer 26 aoû 2020

Voilà une édition pour le moins inédite que celle du Tour de France 2020 dont le calendrier a été modifié pour cause de crise sanitaire.

Un tour d'automne qui fait la part belle aux Hautes-Alpes.

Les étapes :

Lundi 31 août : Nice > Sisteron (198km)
Mardi 1er septembre : Sisteron > Orcières Merlette (160,5km)
Mercredi 2 septembre : Gap > Privas (183 km)
 

Les Hautes-Alpes et le Tour de France en quelques chiffres :

1905 : premier passage du Tour de France dans le Département (via le Col Bayard)
1922 : première arrivée d'étape à Briançon
86 : Nombre d'arrivées et de départs d'étapes entre 1922 et 2020 (dont 26 à Gap et 5 à Orcières Merlette)
 

Le dispositif Phénomén'Alpes :

Initié par le Département et l’Agence de Développement des Hautes-Alpes, ce dispositif vise à capitaliser au maximum sur ce grand événement. C'est grâce à la mobilisation de tous et une belle coordination des territoires hôtes, qu’un cofinancement et qu'une communication commune ont pu voir le jour ainsi que des animations tout autour du tracé qui témoignent de l’engouement des Haut-Alpins.
Retrouvez toutes les informations sur www.phenomenalpes.fr
 

Les retombées économiques :

En 2017, les retombées économiques directes du Tour de France étaient estimées à 18 millions d'euros, l’année de référence. Avec un barnum incroyable (4000 personnes de l'organisation, des groupes sportifs, des médias, de la caravane, des partenaires, des prestataires) et l’engouement du grand public (440 000 spectateurs, cumuls journaliers de l'édition 2017 dans les Hautes-Alpes), le Tour de France est un événement hors catégorie.
 

Les retombées médiatiques :

Rares sont les événements avec une audience aussi forte. En France, 3,7 millions de téléspectateurs suivent les étapes du Tour (audience moyenne de France Télévision), des étapes qui sont retransmises dans plus de 190 pays.
 

L'effet de traîne :

L'effet de traîne du Tour de France est sans équivalent notamment auprès des clientèles étrangères, qui viennent sur la route du Tour et notamment les grands cols. A noter que les dépenses journalières d'un cycliste sont estimées à 65€ par jour et par personne, ce qui représente des dépenses supérieures à celle d'un client traditionnel.

Le mot d'Yvan Chaix, Directeur de l'Agence de Développement des Hautes-Alpes: "Le Tour de France 2020 est exceptionnel. Voilà pourquoi, il est bien difficile à quelques jours du Grand Départ de Nice de prévoir l’affluence. Seules certitudes, la détermination sans faille d'ASO pour maintenir le Tour vaille que vaille et la mobilisation du Département et des collectivités locales pour réussir cet événement. J'encourage tous les Haut-Alpins qui le peuvent à prendre part à cette grande fête populaire et sportive, pour que les Hautes-Alpes soit à la hauteur de ce grand événement, pour que le Tour de France ponctue en beauté une saison d'été 2020 qui en termes de fréquentation et de consommation touristiques est d'ores-et-déjà une saison record pour les Hautes-Alpes."

INFO PLUS : Col réservé à Orcières

Lundi 31 août, soit la veille de l’arrivée de la 4ème étape à Orcières Merlette, la station accueille une étape des Cols réservés. Les amateurs de la petite reine se mêleront graviront en vélo la montée d'Orcières parmi eux 80 moniteurs de l’Ecole de Ski Français et de l’Ecole de Vélo aux couleurs des Hautes-Alpes. Cette ascension mythique reste dans les annales depuis la victoire en 1971 de l’espagnol Luis Ocaña, devançant Eddy Merckx « le Cannibale » de près de 9 minutes avant de s’emparer du maillot jaune. La route sera exclusivement réservée aux cyclistes lundi 31 août entre Orcières Village et la station, de 9h à 12h.