HAUTES-ALPES : COVID-19, le Département s’organise pour assurer la continuité du service public

mar 17 mar 2020

Face à l’épidémie de COVID-19 qui frappe la France et conformément aux dispositions prises par le Gouvernement, le Département des Hautes-Alpes réorganise ses services afin de répondre à un double enjeu :

- La protection des personnes, notamment de ses agents
- La continuité du service public

Un plan de maintien des fonctions essentielles de la collectivité a été activé avec recours au télétravail et présence physique de quelques agents seulement dans les locaux de la collectivité.

L’accueil du public dans les services du Département (Hôtel du Département et Maisons des solidarités) ne peut se faire que par téléphone et/ou par voie dématérialisée.

Tél. : 04 92 40 38 00 ; email via https://demarches.hautes-alpes.fr/nous-contacter

Une permanence téléphonique est assurée à la MDPH et au sein des Maisons des solidarités de Bonne (04 86 15 30 30) et Cézanne (04 86 15 36 60) à Gap, de Veynes (04 92 58 00 86), Laragne (04 92 65 06 23), Embrun (04 92 43 71 00) et Briançon (04 92 21 11 49). Les Maisons des solidarités de L’Argentière, Guillestre et Saint-Bonnet sont fermées et un renvoi d’appel est effectué vers les autres MDS.

En aucun cas l’accueil physique des publics ne peut être envisagé. De manière très limitée, et en fonction de l’urgence de chaque situation, des accueils exceptionnels pourront être organisés pour les consultations de nourrissons et de planification afin de désengorger le service hospitalier. Pour les mêmes raisons, des permanences et consultations seront assurées par le personnel du service de Protection maternelle et infantile. Un rendez-vous devra avoir été fixé au préalable avec le service concerné et les consignes sanitaires devront être scrupuleusement respectées.

Le Département entend par les mesures prises ce mardi assurer sa mission essentielle de solidarité et soutien aux personnes les plus fragiles.