HAUTES-ALPES : Bilan de la saison estivale 2017

lun 11 sep 2017

L’embellie se confirme pour les Hautes-Alpes avec une croissance de +5% de l’activité touristique pour la saison d’été 2017 par rapport à la saison d’été 2016. Le département a enregistré 9,45 millions de nuitées et 368 millions d’euros de consommation touristique. Une performance d’autant plus satisfaisante que la montagne française dans son ensemble, marque le pas avec, semble t-il, une stabilité de la fréquentation.

Le mois d’août concentre les 2/3 de l’activité saisonnière avec un pic de fréquentation aux alentours du 15 août, période pendant laquelle les Hautes-Alpes ont triplé leur population avec 260 000 visiteurs. Le mois de juin a été bon, juillet médiocre et septembre prometteur, même s’il peut y avoir des disparités selon les localités géographiques et le type d’activité. Ce sont les grands sites, Serre-Ponçon en particulier et les activités emblématiques des Hautes-Alpes comme l’eau vive, les sports et loisirs aériens, l’escalade, l’itinérance et bien évidemment, le vélo qui ont le plus profité de cette croissance.

Les grands événements ont joué un rôle majeur dans cette dynamique (Tour de France, Championnat de France de canoë-kayak à l’Argentière-la-Bessée, festivals culturels, Mondial de l’escalade à Briançon, Championnats et rassemblement de sports aériens dans le Buëch, Embrunman, Coupe de France de VTT à Montgenèvre, etc.). L’impact du Tour de France dont les retombées directes sont estimées à 18 millions d’euros est considérable. 450 000 spectateurs ont assisté aux épreuves alpines dont 34% de séjournants, 45% d’excursionnistes et 21% de résidents. Le Tour de France a généré une fréquentation touristique additionnelle pour les territoires concernés du Grand Briançonnais et de l’Embrunais de +35%. Selon Yvan Chaix, directeur de l’Agence de Développement, « cette croissance d’activité démontre la capacité des Haut-Alpins à se remettre en question, à travailler ensemble et à réussir. Nous sommes sur la bonne voie. Il faut poursuivre nos efforts, faire valoir nos atouts et notre différence.» 

À noter également la progression des clientèles étrangères notamment Belges, Néerlandais, Italiens et Britanniques qui représentent cet été 15% de la fréquentation touristique des Hautes-Alpes (+ 5 points en 2 ans). Été réussi pour les Hautes-Alpes qui ont bénéficié d’une belle météo.