CHAILLOL : 23ème Festival de Chaillol du 17 juillet au 12 août

ven 12 juil 2019

Conjuguant les joies de la découverte musicale à celles d’une joyeuse itinérance dans le vaste territoire alpin, le Festival de Chaillol convoque l’esprit des lieux et le talent d’artistes parmi les plus audacieux et les plus inspirés du moment pour une célébration de la musique dans toutes ses dimensions.

Pour Michael DIAN son Directeur, « la musique est un paysage. Vaste, profond, continument renouvelé. Pour en embrasser les beautés, il suffit de s’y perdre, par les milliers de chemins offerts à qui veut bien prendre le temps ». L’itinérance, le socle, l’essence même du Festival de Chaillol. Une itinérance musicale en montagne, sur les chemins des Hautes-Alpes, qui se dévoile au fil des mélodies, des notes, et des rencontres artistiques pour donner à la musique, une dimension plus humaine au sommet ! Un retour aux sources de l’identité. Un véritable ancrage dans la culture des territoires ruraux avec la montagne pour toile de fond.

Pour cette 23ème édition (la première en tant que Scène conventionnée Art en territoire par le Ministère de la Culture), le festival proposera une trentaine de concerts en itinérance sur une vingtaine de communes des Hautes-Alpes. Un mois dédié à la découverte de la diversité des musiques d’aujourd'hui, contemporaines et traditionnelles, d’ici ou d’ailleurs. 

 

Une création plurielle et vivante :

Sibongile Mbambo, la diva à la voix ensoleillée du Cap (Afrique du Sud), le pianiste Jean-Baptiste Fonlupt et le violoncelliste Marc Coppey pour un voyage aux confins de la Russie, Cécile Brochoire et Michaël Dian et leur conte musical « le chant du coton » (création 2019), le duo de percussions Braz Bazar, le bandonéon de Louise Jallu au rythme du tango, les musiques actuelles argentines avec la voix de Mandy Lerouge, la reine du rigodon Perrine Bourel et son violon endiablé, Noémi Boutin (violoncelle) et le Quatuor Béla pour un « dialogue avec les étoiles » autour du Quintette en ut de Schubert, le Quatuor Aeolina (création 2019) et une transcription époustouflante à l’accordéon de la Symphonie Fantastique de Berlioz, la musique médiévale et vocale de l’ensemble des Voix Animées, Loïc Guénin et Bertrand Cuiller pour un concert de création pour clavecin, objets sonores et électroacoustique, la voix métissée de la soprano Amel Brahim-Djelloul et ses souvenirs d’Al Andalus, la pianiste de jazz Perrine Mansuy, l’opéra de chambre de Mozart E Cosi ! sous la baguette de Franck Krawczyk, etc...

Voilà une sacrée programmation où la création musicale, plurielle et vivante, continue d’être le principe actif de cette 23ème saison. Une dizaine de compositeurs sera également présente pour accompagner la découverte de leur œuvre, le plus souvent commandée par l’Espace Culturel de Chaillol.

Quelques conversations impromptues avec les artistes pour aller plus avant dans les plaisirs de la musique, des moments qui la font dialoguer avec la nature comme les Siestes ou les Balades, des ateliers d'éveil et d'initiation pour éprouver la joie du geste musical et des Rencontres littéraires, complètent un cru 2019 à la fois riche et généreux. Un cru à partager sans modération !

Infos : www.festivaldechaillol.com